Quel tarif horaire pour un formateur indépendant ?

Vous envisagez de devenir formateur indépendant ? (Consultez notre article sur l’obtention du numéro de formateur)Il est vrai que l’idée de transmettre votre savoir et d’aider les bénéficiaires à se lancer positivement dans le grand bain est séduisante, voire valorisante. Mais attention, si vous ne voulez pas couler votre entreprise et en vivre sereinement, il va vous falloir bien calculer le prix de vos prestations. Quel tarif horaire pour un formateur indépendant ? Explications.

TJM et THM, c’est quoi ?

Commençons par quelques rappels essentiels. À l’inverse du salarié qui regarde son salaire mensuel brut et net, le freelance lui, doit effectuer un calcul un peu plus compliqué.
En effet, pour exercer une profession indépendante, il faut d’abord penser au chiffre d’affaire.

Le TJM signifie Tarif Journalier Moyen, c’est-à-dire le tarif appliqué moyen pour une journée de travail. Le THM, quant à lui, est le Tarif Horaire Moyen, facilement calculable une fois que vous aurez fixé votre TJM. Il suffit de diviser votre TJM par 7 ou 8, en fonction du nombre d’heures effectuées par jour.
Attention, on parle ici exclusivement du montant des prestations facturées à vos clients. En tant que travailleur indépendant, il est important de savoir que le temps passé pour votre entreprise ne rentrera pas en ligne de compte pour votre salaire.
Ce temps, pouvant être conséquent, comprend :

  • La prospection : rechercher des nouveaux clients, communiquer avec eux (échanges de mails, entretiens téléphoniques, skypes), réseaux sociaux, etc. ;
  • L’administratif : facturation, comptabilité, déclaration du chiffre d’affaire, prise de rendez-vous et organisation du planning.

Comment calculer votre TJM ?

calculatriceÉléments à considérer

Calculer votre TJM est capital. Un travailleur indépendant ne perçoit jamais le même salaire d’un mois sur l’autre. Il ne suffit pas de diviser votre salaire mensuel par le nombre de jours travaillés pour établir votre TJM. Vous devrez payer des impôts proportionnels à votre chiffre d’affaire, et également prendre des congés (bien entendu, personne ne vous versera de salaire pendant vos vacances).
Il faut donc absolument considérer ces éléments, parfois omis par les novices, avant de réaliser votre grille tarifaire. Autrement, vous risquez de mettre rapidement votre clef sous la porte.

La loi de l’offre et de la demande

Vous remarquerez que les formateurs indépendants pratiquent des tarifs horaires différents en fonction de :

  • L’expérience ;
  • Le domaine d’activité ;
  • La spécialité ;
  • Le niveau d’expertise ;
  • La réputation ;
  • Les différents frais ;
  • Les demandes « express ».

Il est recommandé d’ajuster tous ces critères en fonction de l’offre et de la demande du moment. Vous pratiquerez alors des tarifs cohérents et gagnerez en crédibilité auprès de vos cibles potentielles.
N’oubliez pas de bien vous renseigner sur les tarifs appliqués par la concurrence. Vous pouvez aussi vous permettre une légère dégressivité de vos tarifs si la mission est de longue durée. Prenez garde cependant à bien calculer en amont la préparation qui sera plus conséquente.

Les simulateurs de TJM/THM

Transformer un chiffre d’affaire en salaire peut paraître compliqué, mais il existe plusieurs moyens pour vous faciliter cette conversion.
La présence sur le web d’un bon nombre de simulateurs vous permet de bien définir vos TJM/THM et de vous verser un salaire décent.
La rémunération est avant tout le nerf de la guerre, et grâce à ces simulateurs, vous pouvez calculer en quelques clics vos tarifs afin d’obtenir un certain niveau de revenus.
Ils facilitent le calcul en prenant en considération tous les éléments essentiels : cotisations, protection sociale, congés, etc.

Vous pourrez alors proposer des tarifs pour vos clients qui vous permettront d’obtenir un chiffre d’affaire équivalent au salaire brut chargé.

Quelques conseils pour gagner en crédibilité

Si vous comptez vous lancer en tant que formateur indépendant, voici quelques conseils qui vous aideront à justifier votre tarif horaire auprès de vos clients :

  • Démarquez-vous de vos concurrents en proposant quelque chose qui sorte de l’ordinaire, qui sera une réelle valeur ajoutée pour vos clients (un point de vue différent, une nouvelle pédagogie, etc.) ;
  • Développez votre réseau pour gagner en visibilité et en influence (le réseau social Linkedin est un bon moyen) ;
  • Décrivez en détail le déroulement de vos formations, les objectifs ciblés, le niveau obtenu de fin d’apprentissage, les supports exploités ;
  • Obtenez le Datadock (Plus d’informations sur notre prestation Datadock)afin que vos bénéficiaires se voient attribuer un financement pour suivre vos formations. Vous pourrez facilement augmenter vos tarifs et obtenir une clientèle régulière ;
  • Affichez les feedback de vos clients sur votre site web ou sur les réseaux sociaux pour conforter vos prospects et consolider votre réputation.

En suivant ces conseils, vous devriez savoir désormais comment ajuster le tarif horaire pour un formateur indépendant. Prenez bien en compte tous vos frais annexes et le temps passé en dehors de vos prestations.

 



Laisser un commentaire