Comment faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences vous permet de prendre du recul pour analyser et faire le point sur votre carrière professionnelle. Il est souvent significatif d’un besoin de changement, d’une nouvelle orientation vers un autre métier ou d’une évolution de poste. Il peut se réaliser pendant le temps de travail ou en dehors, et s’effectue dans l’organisme agréé choisi par le bénéficiaire. Il facilite grandement la définition d’un projet professionnel et peut être accompagné d’un projet de formation. La bonne nouvelle, c’est que le bilan de compétences est désormais éligible au Compte Personnel de Formation. Nous vous expliquons ici comment faire un bilan de compétences et comment mobiliser son CPF pour le financement. 

Pourquoi faire un bilan de compétences ? 

Créé en 1991, le bilan de compétences permet de faire le point sur l’ensemble de votre parcours professionnel, mais pas seulement. Prenant en compte les atouts et la personnalité de chacun, il a pour objectif de véritablement faire ressortir un projet professionnel concret et personnalisé. 

En tenant compte des exigences du monde professionnel, le bilan de compétences parvient à concilier vos envies, vos possibilités et vos compétences afin de vous assurer de mener à bien votre projet.  

Idéal pour les personnes qui ne profitent pas d’un bon climat professionnel ou qui traversent une période de doutes, il est également judicieux de réaliser un bilan lorsque tout va bien. En effet, cette prise de recul peut être très profitable et instructive ! Certaines personnes se découvrent des qualités ou compétences qu’elles ne soupçonnaient pas auparavant. 

Quelles conditions pour un bilan de compétences ?

Vous avez la possibilité à tout moment de solliciter vos heures CPF pour financer intégralement votre bilan de compétences. Pour cela, il faut bien entendu choisir un organisme éligible au CPF

Si vous êtes salarié d’une entreprise, vous pouvez faire une demande à votre employeur si vous souhaitez réaliser le bilan sur votre temps de travail. Il vous suffit de mettre la demande par écrit et d’envoyer un courrier avec avis de réception. Votre employeur dispose alors d’un délai de 30 jours pour vous donner une réponse. 

Selon votre situation au sein de l’entreprise, certaines conditions sont à respecter : 

  • Vous êtes en CDD : Vous devez justifier de 24 mois d’activité rémunérée durant les 5 dernières années. Ils peuvent être consécutifs ou non. Parmi ces 24 mois de salariat, 4 mois (consécutifs ou non) doivent avoir été effectués durant les 12 derniers mois ; 
  • Vous êtes en CDI : Vous devez justifier de 5 années d’activité rémunérée, consécutives ou non, dont au moins 1 année au sein de votre entreprise actuelle (auprès de laquelle vous effectuez la demande). Un délai de 5 ans doit être respecté entre 2 bilans de compétences. 

Vous pouvez également effectuer votre bilan en toute discrétion, en dehors de votre temps de travail, sans même en informer votre employeur. 

Bilan de compétences : ce qu’il faut savoir

Où faire un bilan de compétences ? 

Pour trouver où effectuer votre BDC, vous pouvez vous rendre ici. Cette page contient une liste de centres de BDC dont la plupart sont référencés Datadock ou possèdent la certification Qualiopi

Vous avez la possibilité d’affiner votre recherche selon la région, le département et même la ville. 

Comment mobiliser son CPF ? 

Depuis quelque temps, ce ne sont plus les heures DIF qui permettent d’obtenir un financement pour un bilan de compétences. Vous pouvez désormais mobiliser directement votre compte CPF.

Pour cela, connectez-vous simplement à votre compte CPF sur le site du CPF. Après la création d’un dossier de formation, il vous sera demandé le code CPF du bilan de compétences. Il s’agit du code CPF 202.  

Quelle est la durée d’un bilan de compétences ? 

La durée du bilan de compétences peut être variable selon les besoins du bénéficiaire. Elle dure généralement 24 heures et s’étale sur plusieurs semaines. 

Les 3 étapes du BDC sont : 

  1. Un entretien qui permet de cibler vos besoins et de bien comprendre le processus du bilan ;
  2. La deuxième étape a pour objectif l’analyse de vos compétences et appétences ; 
  3. Pour conclure, la troisième étape détaille votre projet ainsi que la marche à suivre afin de le concrétiser.  


Laisser un commentaire