COFRAC pour l’accréditation de vos organismes de formation !

Vous avez sans doute déjà entendu parler du Comité Français d’Accréditation (COFRAC) sans vraiment savoir de quoi il s’agit ? Quelles sont ses missions ? Quels avantages pour les organismes de formation ? Insyst vous dit tout !

Qu’est-ce que le COFRAC ?

En France, le Comité Français d’Accréditation est l’unique instance nationale désignée et reconnue par l’Etat pour délivrer des accréditations. Attention à ne pas confondre accréditation avec certification ou un agrément. En effet, l’accréditation peut être comparée à un processus d’audit, qui agit comme un second niveau de contrôle. Autrement dit, cela permet de renforcer la confiance entre les parties prenantes.

Lien entre les organismes de formation et le COFRAC

Vous êtes dirigeant d’un organisme de formation et vous vous demandez si vous devez être accrédité par le Comité Français d’Accréditation ? Voici la réponse. 

Tout d’abord, le COFRAC n’est pas en lien direct avec les organismes de formation. En effet, il s’occupe d’accréditer les organismes de contrôle comme les organismes certificateurs notamment. Ainsi, depuis la récente réforme de la formation professionnelle  introduite par la loi du 5 septembre 2018, vous devez être certifié selon le Référentiel Qualité National validé par France Compétences pour bénéficier de fonds publics et mutualisés. 

Vous souhaitez obtenir des financements publics pour vos stagiaires ? Rien de plus simple ! Formulez une demande de certification auprès d’un organisme certificateur accrédité ou en cours d’accréditation par le COFRAC. Retrouvez la liste de ces organismes certifiés sur le site officiel du ministère chargé de la formation professionnelle ou directement sur le site internet du COFRAC.

Le processus d’accréditation au sein du COFRAC :

Dès que le référentiel est publié, le Comité Français d’Accréditation ouvre le dispositif permettant aux organismes certificateurs de déposer leurs candidatures. L’instance vérifie la conformité à la norme ISO/IEC 17065 et au dispositif de la DGEFP de l’ensemble des éléments de preuve fournis. Une fois validé, le COFRAC se rend sur place pour évaluer les compétences des organismes. Ce n’est qu’après cela que le COFRAC délivre ou non une accréditation.

Cette accréditation est valable pendant 4 ans et s’accompagne d’une évaluation du COFRAC tous les ans. Elle est reconduite pour 5 ans avec, cette fois-ci, une évaluation tous les 18 mois.



Laisser un commentaire